Actualités

Partager sur :

Nouveau Programme Grande Ecole de l’ESTP : une formation ancrée dans les défis de la ville de demain

07 mars 2023 Ecole ESTP
Vue 134 fois

Un éventail de possibilités élargi vers des expertises métier plus lisibles et mieux reconnues

Cette évolution est soutenue par la CTI (Commission des titres d’ingénieurs) qui valide, par l’accréditation de ce nouveau programme, la fusion des quatre spécialités historiques de l’école (bâtiment ; génie mécanique et électrique ; topographie ; travaux publics) en un seul diplôme plus généraliste qui couvre l’ensemble des enjeux de la construction et des aménagements urbains durables.

L’objectif est de laisser aux étudiants le temps de découvrir le secteur de la construction dans sa globalité et de mûrir leur projet, pour ensuite personnaliser leur cursus en fonction de leurs objectifs professionnels, grâce au jeu des parcours thématiques en 2e année et des options et « expertises métier » en 3e année. Un choix sur leur parcours académique qu’ils pourront alors faire de façon totalement éclairée.

Les parcours thématiques proposés en 2e année porteront ainsi sur l’aménagement urbain et la mobilité, la construction durable, les travaux publics décarbonés, l’énergie, les systèmes d’information géographiques et le numérique.

En 3e année, les étudiants auront la possibilité de se spécialiser dans l’un de ces domaines en choisissant parmi des « expertises métier » : ingénierie, entrepreneuriat, ingénierie à l’international, management de la propriété (géomètre-expert), management des risques du projet, management opérationnel, R&D.

Les élèves-ingénieurs qui souhaitent élargir leur champ de compétences et/ou travailler à l’international continueront à avoir le choix parmi une quarantaine de doubles diplômes au sein des nombreuses écoles et universités partenaires de l’ESTP en France et à l’international (près de 100).
 

Une évolution pour mieux couvrir l’ensemble des enjeux de la construction durable

A l’heure où les enjeux liés à la transition énergétique, écologique et numérique nécessitent de repenser la ville - de son aménagement urbain à la construction de ses bâtiments et grands projet - le secteur de la construction et les métiers de l’ingénierie se réinventent.

Impliqués dans la conception et la construction de la cité du futur, les ingénieurs d’aujourd’hui et de demain tiennent un rôle majeur dans ces évolutions.
En ce sens, le nouveau Programme grande école de l’ESTP renforce l’approche compétences déjà développée par l’école depuis plusieurs années. Elle ambitionne de donner aux futurs ingénieurs une capacité accrue à répondre à ces enjeux et aux besoins des entreprises.

Ce nouveau cursus permet aux jeunes ingénieurs diplômés d’entrer sur le marché du travail avec les connaissances et compétences indispensables à leur expertise métier et à leur secteur. Grâce à son ancrage dans les territoires et ses relations entreprises, l’ESTP a su être à l’écoute des professionnels pour réduire le décalage entre les attentes des entreprises et des fédérations professionnelles, et le contenu de ses enseignements.

La mise en œuvre du diplôme ingénieur ESTP PGE est un élément clé de la stratégie de transformation de l’école, dans le cadre du programme ESTP 2030 et de la feuille de route 2026. Ce plan se décline en quatre axes :

🔵 Moderniser et élargir l’offre de formation dans un continuum formation / innovation / recherche pour intégrer pleinement les problématiques liées aux mutations climatiques ;

🔵 Accélérer le développement de la recherche et de l’innovation dans le domaine de la construction décarbonée, en articulant les grands domaines de recherche dans une organisation multi-campus ;

🔵 Accroître et accélérer l’internationalisation de l’ESTP en développant les échanges et les partenariats pour enrichir les enseignements proposés par l’école et les parcours des étudiants ;

🔵 Développer l’image et la visibilité de l’école pour affirmer son positionnement et valoriser ses expertises.

Pour Joël Cuny, directeur général de l’ESTP :Depuis sa création en 1891, l’école a toujours eu comme objectif de former les professionnels de la construction de demain, en leur donnant toutes les clés nécessaires à la réalisation de leurs projets d’avenir. Après 130 ans d’existence, l’école fait le choix historique de se tourner vers une vision plus généraliste du cursus. Cela marque aussi un élargissement au génie urbain, une ouverture sur le vaste domaine de l’énergie et un renforcement des dimensions numériques, citoyennes et managériales de la formation. À l’ESTP, nous souhaitons former les ingénieurs citoyens qui sauront répondre aux défis de demain en France comme à l’international”.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.